La contingence

par | 24 Jan 2021 | Billet d'humeur, Ressources | 0 commentaires

Partager cet article

Qu’est ce que c’est? Comment la provoquer? Peut-elle se provoquer?

Il y a bien longtemps, sur les bancs d’une Université Parisienne, le mot « contingence » a fait son apparition dans mon vocabulaire, comme ça, au détour d’une phrase d’une professeure de sociologie des organisations. La définition qu’elle donna de ce mot pas si compliqué en apparence fut celle-ci : « caractère de ce qui peut arriver (long silence). Ou pas. ». Paf ! Je la prie de bien vouloir m’excuser si ses mots ne sont pas bien retranscris, c’est comme cela que je les ai retenus. Qu’est ce que cela pouvait bien vouloir dire cette histoire de contingence ? Pour qui inventer des choses pareilles ? Et surtout pour quoi ?
Selon la définition de Leibniz : « Est contingent tout ce dont le contraire est possible ». Me voilà, nous voilà bien avancés ! Diable !


Aurait-ce à voir avec le hasard ? Non, pas du tout…

Le temps passe, étudiant à Paris, ça me change de Nantes !


Alors que je descends de chez moi, je tombe sur une amie d’enfance accompagnée de son fiancé. « Tiens ! Qu’est ce que tu deviens ??? » Changement de plan, j’appelle mes amis avec mon 3310 flambant neuf et leur dit que je le rejoindrai plus tard… Je les accompagne dîner à proximité, c’est-à-dire en bas de mon immeuble. Après les présentations d’usage, nous abordons les questions d’ordre général, à commencer par le fameux « tu fais quoi dans la vie ? ».

J’étais étudiant et je cherchais un stage, un truc pour pourrait clôturer quelques années d’étude avec brio, un tremplin qui me mettrait en orbite. Elle bosse chez L’Oréal, lui, il est patron Europe d’une boite américaine dans la tech, on est au début des années 2000. Les américains font la course en tête, j’avais juste une adresse en hotmail.com… J’ai passé les six mois qui suivirent ce dîner dans de somptueux bureaux sur les Champs-Elysées, chez des américains et dans la tech. Puis, j’ai passé plus de 10 ans à la suite de ce stage dans le même secteur d’activité.

Un diner en 2003 et me voilà en 2021 à écrire ce billet. Et de me remémorer ce cours de sociologie des organisations.

Et Goethe dans tout cela me direz-vous ? Voici l’une de ses paroles en guise de conclusion:


« Tant que nous ne nous engageons pas, le doute règne, la possibilité de se rétracter demeure et l’inefficacité prévaut toujours. En ce qui concerne tous les actes d’initiatives et de créativité, il est une vérité élémentaire dont l’ignorance a des incidences innombrables et fait avorter des projets splendides. Dès le moment où on s’engage pleinement, la providence se met également en marche. »

Et c’était la contingence qui vous avait amené jusqu’ici? Et si vous poussiez un peu plus la réflexion en jetant un coup d’oeil sur le programme Bloomencia?

Partager cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter Bloomencia

 

Recevez 1 fois par semaine (le mardi soir) des nouvelles toutes fraîches et inspirantes pour vous accompagner dans votre réflexion professionnelle. Promis, pas de spam, que du contenu pertinent. Et vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 

Merci pour votre demande d'inscription! A très vite dans votre boîte mail!